Rentrée, J- deux semaines

mariage-fleuri4

Dans deux semaines (oui certes moins), c’est la rentrée. Vous m’avez demandé sur les réseaux sociaux si c’était un sujet que je comptais aborder. A la base non, mais en discutant un peu avec vous, je me suis rendue compte qu’il y avait beaucoup de petites choses que je faisais, et pas vous. Voici donc ma série d’articles de rentrée, en exclu rien que pour vous.

Personnellement, je suis encore en vacances (physiquement comme dans ma tête), mais je ne vais pas pouvoir attendre longtemps en faisant semblant de ne rien voir. Voici donc ce que je fais (ou je ferai si j’étais chez moi) deux semaines avant la rentrée.

  • Si vous avez un sommeil compliqué ou que vous êtes hyper décalé, commencez dès maintenant à retrouver un rythme normal

Typiquement, pour moi ça attendra la semaine prochaine, mais je sais qu’une seule semaine ça peut être court pour dormir à nouveau à des heures normales. En se levant et se couchant légèrement plus tôt chaque jour, ça devrait le faire.

  • Faites vos courses de rentrée

OUI, pour votre bien, faites-le le plus tôt possible. Premièrement, ça vous évitera le rush des derniers jours avec le plaisir des magasins bondés qui l’accompagne. Ensuite, ça vous évitera la crise parce que la personne devant vous a pris le dernier paquet de feuilles A4 grand carreaux perforées ( ça sent le vécu non ?). Et pour les livres, il faut s’y prendre le plus tôt possible.

  • Retrouvez une alimentation normale, ou adaptez les changements à votre mode de vie

Non, vous ne pourrez pas vous nourrir de pizzas et chips toute l’année, et nooooon, une salade de tomate tous les jours ne suffira plus. Si vous avez voyagé, vous aurez peut être besoin d’un peu de temps pour revenir à votre alimentation plus locale sans tomber malade, sachez-le (#çasentlevécu #leretour). Peut-être avez- vous changé vos habitudes alimentaire, êtes devenus végétariens pendant les vacances ou encore avez arrêté de manger un certain fruit parce que vous ne le digérez plus. Il vous faudra de la persévérance et de la patience pour intégrer et faire accepter ces changements, sachez-le.

  • Si vous avez déménagé, faites du repérage

Ça vous avait semblé superflu, en plein été, de savoir à quelle distance de chez vous se trouve votre établissement, de connaître les réseaux de bus, les arrêts, de comprendre un peu la ville ( ou le quartier). Je sais que vous aviez la flemme ou que vous manquiez de temps. Mais il vaut mieux le faire maintenant, pour plusieurs raisons. Déjà, profitez du fait qu’un partie des habitants soient encore en vacances, que les bouchons ne soient pas encore trop conséquents. Ensuite, sachant que pour que l’année soit mise en place et que son fonctionnement soit rodé, il faut un mois. Donc d’ici fin septembre, vous n’allez pas vraiment avoir le temps de flâner, croyez moi. Et si il vous manque quelque chose dans cet intervalle, que ce soit un livre de bibliothèque, l’emplacement du cinéma (et le fonctionnement des réductions auxquelles vous avez sûrement droit) ou la mairie ( n’oubliez pas de vous faire recenser, c’est dans les trois mois suivants vos seize ans), mieux vaut connaître un peu votre ville, vraiment.

  • Les activités justement

Si vous ne conservez pas les mêmes que l’année dernière, que vous souhaitez en trouver de nouvelles ou que les horaires changent, il vaut mieux être au courant et s’y prendre tôt, surtout pour certaines activités aux places limitées.

  • Rendez-vous médicaux

Des rendez-vous chez des spécialistes à prendre pour la rentrée ? (Oui, dites moi merci). Ou simplement chez votre généraliste pour les certificats médicaux ? Prenez-les maintenant. Et vérifiez vos vaccins aussi en passant.

  • Besoin d’un ménage de rentrée ?

Quels cours allez vous garder est la question de base. Mais il y en a d’autres. Ce tiroir dans lequel vous avez entassé votre bordel pendant un an, il va falloir le vider (pleurez pas pour ça j’ai deux immenses caissons sous mon lit dans lesquels c’est Bagdad). Commencer la transition avec vos habits d’automne, même si en septembre il fait beau, dès début octobre vous aurez besoin de vos pulls et bottes de pluie (selon la région évidemment).

  • Vous avez fait des photos cet été ?

Triez-les, rangez-les, c’est le moment. Après vous n’aurez plus le temps de vous en occuper ou alors vous aurez carrément envie de faire autre chose sur votre temps libre.

  • Vous projetez d’aller chez le coiffeur ?

Sincèrement, deux semaines avant la rentrée, vous limitez les risques. Si c’est vraiment catastrophique, vous aurez le temps d’apprendre à le camoufler, et à faire avec. C’est vraiment moins dur pour le moral.

  • Oh et les papiers ?

Bourses, cantine, bus…. oui c’est (très) chiant mais indispensable. Désolée

 

 

1 Commentaire

  1. […] est le deuxième article de cette mini-série de rentrée, vous pouvez trouver le premier ici […]

Laisser un commentaire