Parce qu’il faut du temps

Parce qu'il faut du temps.....

Il m’aura fallu du temps pour réagir. Réaliser. Récupérer les informations. Analyser.

Parce que je suis comme ça.

J’avais toujours une pensée, lors des attentats tout autours du monde, pour les victimes et leurs familles.

Parce que, où que ce soit, ça reste un massacre, une boucherie d’innocents.

Mais ce soir là, les innocents parlait ma langue. Je connaissais leur culture.

Est-ce cela qui a fait réagir les gens ? Que les victimes soient si proches d’eux ? Au moins…

De tous temps, des fous ont parlé au nom d’idéologies qu’ils ne connaissaient pas, de cultures qu’ils n’avaient pas…

Trop d’exemple noircissent notre histoire.

Alors fermons les yeux. Et pensons à eux.

Eux, ce sont toutes les victimes, directes ou indirectes de la barbarie humaine.

Toutes ces victimes de la folie, qui n’avaient d’autres torts que de croire en quelque chose qui ne faisait pas de mal, de vouloir être différents, de vouloir réfléchir, se cultiver, proposer. Ou être dehors, ensembles.

Des images vous viennent ? Des exemples Historiques ?

Je n’ai pourtant cité personne.

Comme quoi, quand on le sait, on n’oublie jamais vraiment…

Construisons-nous sur un monde qui tangue, nous n’en serons que plus fort pour éviter qu’il vacille.

Et de toute façon, avons-nous vraiment le choix ?

Allons de l’avant, mais n’oublions rien.

Parce qu’il faut du temps pour que tous les pavés du monde absorbent  le sang des innocents qui a coulé sur eux.

Il en faut plus encore pour tout faire oublier.

Pour pouvoir effacer, il faut séparer les familles, endoctriner chacun, couper les relations entre les générations.

Et ce n’est pas ce que l’histoire du monde est chargée d’horreurs, il faut la connaître.

Mais ne pas la voir seulement comme ça. Malgré tout, elle reste belles nos cultures.

Ils en ont fait, des découvertes, des avancées, des poèmes.

Elle est fière, haute, et elle attend les jeunes.

Pour qu’ils écrivent la suite de cette histoire comme eux la veulent.

Pour que les combats se fassent pour la liberté.

Pour que l’éducation prime sur l’ignorance.

Parce qu’on a tant à apprendre de nos anciens.

Parce que des combats moraux se poursuivent encore aujourd’hui.

Mais qu’on se bat avec les mots et les idées, pas les armes et le sang.

Quand on a vraiment quelque chose à dire.

A des gens qui veulent bien écouter et comprendre.

Ne l’oublions pas.

Pensées et soutien.

Laisser un commentaire