Ma déconnexion

IMG_2748

Hello !

Tu aimes mes chaussettes blanches ? Je te comprends, j’avais l’air tellement classe. Mais ce n’est pas le sujet.

Cet été, j’ai déconnecté pendant trois semaines.

Trois semaines pendant lesquelles je n’était présente nulle part, je ne répondais plus au téléphone, aux messages, je n’écrivais plus. Je n’ai pas rien fait pendant ces trois semaines (si en fait), mais plutôt rien fait d’électronique.

Ce blog en est la preuve, sans être accro aux réseaux sociaux et à internet, ils font totalement partie de ma vie. J’ai des réflexes qui n’existaient pas il y 10 ans, comme vérifier mon fil d’actualité ou répondre à des messages sans même regarder mon clavier.

J’ai un bon sens de l’orientation, mais par confort, j’utilise maps. Je procrastine presque sans m’en rendre compte en me donnant l’impression de faire quelque chose quand je réponds à des messages ou retouche une photo pour instagram. Internet et toujours là pour répondre aux questions que je me pose (ou pas).

Bref, j’ai intégré dans ma vie des choses qui me plaisent mais peuvent aussi me faire perdre beaucoup de temps.

Je pensais que trois semaines sans avoir accès à cet outils de travail (je m’étouffe) merveilleux qu’est internet ce serait très long. ET BIEN…

Non, ou presque. J’ai eu une enfance loin d’internet et des jeux vidéos, donc j’ai toujours su m’occuper (m’ennuyer aussi) sans y avoir accès.

Alors oui, regarder un film (légalement bien sûr hein) m’a manqué, mais à la place j’ai fais la sieste (j’ai essayé). J’ai lu, j’ai travaillé (un peu), fait des photos… Bref j’ai déconnecté.

Au point de n’avoir plus rien à faire de ce qui pouvait se passer de génial ailleurs et que j’étais (certainement ) en train de rater. De toute façon c’est quand je me déconnecte qu’il commence à y avoir du mouvement.

J’ai fait une vraie parenthèse, j’ai pris du temps pour moi, bref, j’étais totalement en vacances. Et ça m’a fait du bien.

Sinon j’ai vu des chèvres et des bouquetins, ne me juge pas j’étais trop contente.

Paule

2 Commentaires

  1. C’est bon de se déconnecter. On est en constante connexion avec tout le monde. Tout est instantanée et je trouve qu’on perd un peu une facette des choses. Ca m’arrive souvent en vacances surtout de me deconnecter, et ca fait un bien fou !

    Et pour les bouquetins, je suis sure que c’était cool !

    1. Paulemimi dit : Répondre

      C’est tellement vrai ! On revient plus en phase avec le monde après. Oui les bouquetins c’était génial !

Laisser un commentaire